En continuant la visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Nos cookies ne dévoilent ni ne contiennent de données individuelles de quelque style que ce soit. En savoir plus

Frira bien qui frira le dernier



Publié par Julia Arman le  21 Janvier, 2021 - 05:49


dossier cadeau, en une annexe digitale à un topo de Taty Lauwers


En association avec Aladdin, sa maison d'édition, l'auteur a  le plaisir de vous offrir un dossier digital, à télécharger (25 pages, format A5).  En annexe à son livre “Pour qui sonne le gras?” chez Aladdin .

De la part de l'auteur:
" Je chante les propriétés pharmacologiques des graisses et je pourfends la mouvance lipidophobique actuelle.

Cependant, j’aurais grand peine à démontrer qu’après cuisson vive les graisses ont encore une quelconque utilité diététique. On peut douter qu’il puisse subsister grand-chose des vitamines E, F, A et des autres nutriments si indispensables à notre bien-être, mais nous nous sommes conditionnés culturellement à aimer les produits frits.

Il est virtuellement impossible de s’en passer sauf pendant les rares périodes de cures que certains d’entre nous ont le courage de s’imposer. Et puis, si nous-mêmes pouvons nous passer d’aliments frits, forts de nos certitudes nutritionnelles, qu’en est-il de nos chers ados ? Quel parent peut se targuer de les avoir convaincus d’éviter ces grands classiques populaires alors qu’à chaque coin de rue ils sont tentés par une petite frite, un chicken dip ou une fricadelle ?
Plutôt que de laisser vos enfants manger n’importe quoi n’importe où, je vous invite à leur préparer vous-même les plats de friture qui les tentent.

Rêvons ensemble : nous pourrions peut-être limiter ces produits et n’en consommer qu’une fois par semaine ?


 Voir dans la boutique Lire la suite →  

  re : Frira bien qui frira le dernier